Le cancer est la maladie qui fait le plus peur car personne ne peut s’en estimer à l’abri. Les cancers les plus fréquents chez la femme sont ceux du sein (30%), de l’utérus (12%) et des ovaires (4%). Ces cancers peuvent être prévenus grâce à un dépistage régulier et à quelques conseils d’hygiène de vie.

LE DEPISTAGE


Plus un cancer est détecté tôt, plus le diagnostic précoce permet d’avoir recours à des traitements moins agressifs et plus les chances de guérison sont élevées.

Cancer du sein


Grâce au dépistage par mammographie, 50% des cancers du sein sont détectés alors que la tumeur est inférieure à 2cm.
Consultez régulièrement votre gynécologue ou médecin et faites une mammographie tous les 2 ans au-delà de 50 ans.

Cancer du col de l’utérus


Les frottis de dépistage ont permis de réduire la mortalité de 70% dans les pays industrialisés.
90% des décès liés au cancer du col de l’utérus pourraient être évités par un dépistage régulier.
Dès 20 ans, faites un frottis chez votre gynécologue, tous les 3 ans.

Cancer de l’ovaire


Le dépistage précoce de ce cancer pose problème. De ce fait, la maladie est souvent détectée à un stade avancé. Lors des premiers stades, la maladie est exempte de symptômes et seuls des problèmes de constipation, de ballonnements…. peuvent alerter. La plupart du temps il s’agit de kystes sans gravité mais la distinction entre kystes bénins et malins reste difficile sans intervention chirurgicale.

Plus un cancer est traité tôt, plus il a des chances de guérir.

En cas de :
  • Grosseur,
  • Ulcération ne cicatrisant pas,
  • Grain de beauté changeant de forme, de taille ou de couleur,
  • Saignements anormaux,
  • Toux persistante,
  • Voix devenant subitement rauque ou cassée

consultez rapidement votre médecin.

HYGIENE DE VIE


De nombreuses études font un lien entre une bonne hygiène de vie et une réduction du risque de développer un cancer. Environ 1/3 des cancers pourraient être évités en modifiant l’alimentation, en faisant plus d’activités physiques et en maintenant son poids optimal.

Avoir une alimentation équilibrée et pas trop abondante


Des aliments à consommer avec modération :
  • la viande rouge (maxi 500g/semaine),
  • les charcuteries,
  • le sel que l’on ajoute et celui qui est contenu dans les aliments déjà préparés <8g/j,
  • les matières grasses d’origine animales.

Par contre, la consommation de fruits et légumes de saison est fortement recommandé, ils contiennent des anti-oxydants, des vitamines et des fibres. Pensez à les laver ou à les éplucher.

Préférez l’eau aux boissons sucrées ou alcoolisées et le thé au café.

Exercice physique régulier


Là aussi des études indiquent que les personnes ayant une activité physique régulière ont un risque moindre d’incidence et de mortalité par cancer. Ces données s’avèrent encore plus probantes pour le cancer du sein et du colon.

Arrêter de fumer pour soi et pour les autres


Le tabac tue 66 000 fumeurs chaque année en France, dont plusieurs milliers de non-fumeurs, victimes du tabagisme passif. Quels que soient son âge et sa consommation, l'arrêt est toujours bénéfique.

Essayez et surtout réessayez de vous arrêter de fumer...